À propos

Salut, moi c’est Lapineige 🙂

Vous êtes ici sur mon blog, dans mon petit coin d’Internet rien qu’à moi 😀

Pourquoi ce blog ?

Ah ouais ok on commence déjà par des questions difficiles ^_^

Et bien je vais y répondre simplement et rapidement: parce que c’est un espace d’expression publique et personnelle, que je gère à ma guise. Et parce qu’un blog, c’est une temporalité, une chronologie et une structuration particulière (et qu’on défini soi-même) que je ne retrouve pas ailleurs. Et que j’ai bien deux ou trois bêtises à vous raconter 😀
Voilà 🙂

Sur ce blog, je parle d’infographie 2D et 3D (avec notamment pas mal de Blender), de programmation (python, surtout), un peu de science saupoudrée d’une pincée de vulgarisation quand l’envie me vient, de Linux et d’informatique en général (notamment de logiciels libres et d’auto-hébergement), et un peu de tout en fait (pour le n’importe quoi, je ne peux rien garantir :D).
Alors oui, ça fait un peu fourre tout très large pour un seul blog (mais en fait pas tant que ça, certain sujets sont proches/liés), il est probable que tout ne vous intéresse pas… a priori ! Car c’est aussi ça l’intérêt, peut-être que vous y découvrirez des choses inattendues 😉 .

Et je publie en français, bien évidemment :). Tout le monde ne parle pas (couramment) anglais, et puis il y a suffisamment de blogs en anglais pour que je préfère enrichir la blogosphère francophone 😉
Je pense notamment aux nouvelles du développement de Blender, qui ne sont pas forcément faciles à suivre et quasi-inaccessibles pour les non-anglophones.
Il y aura peut-être quelques articles en anglais de temps en temps, s’ils méritent d’être traduits.

Le tout agrémenté d’une dose d’un humour… disons particulier 😅 😂 🤔


Ce blog n’est pas sponsorisé

( mais vous pouvez quand même me payer un jus de carotte 😉 )

Et le contenu est personnel et n’engage que moi. Les opinions exprimées ici sont les miennes, et je publie librement.

Aucun billet sponsorisé ne sera publié. Si vous aviez une telle proposition en tête, passer votre chemin (je risque de vous faire une mauvaise pub :P…).

Vous pouvez toujours me soumettre un contenu (lien, …) qui vous semble intéressant.
Peut-être que j’en parlerais ici, s’il me paraît pertinent de le faire, si j’ai le temps, l’envie, si ça colle avec le reste du blog… Bref, ce n’est pas garanti 🙂

Si j’ai eu accès à un quelconque avantage (ex: accès à un service offert par un⋅e ami⋅e) utilisé pour la rédaction d’un billet, je le signalerai.

Gestion des commentaires

Les commentaires sont modérés après publication (hors détection de spam, les faux positifs existent) dans un délai variant entre «de suite» et «avant le 36 du mois», selon la célèbre règle du quand j’ai le temps™️ (règle validée par l’International Institute of La Rache ©).

Les critères ? Un subtil mélange de «respect de la loi toussa toussa» et de «c’est moi qui décide» 😀

Ne criez pas à la censure de suite, vous êtes chez moi, j’ai le droit de vous montrer gentiment la porte si ce que vous y racontez (ou la façon dont vous le faites) ne me plaît pas 😛

Entendons nous bien, on peut discuter et débattre même vivement tout en restant civilisé⋅e… et je montre rarement la porte aux personnes civilisées 😉

Vous êtes prévenu⋅e 😉

Ce blog respecte votre vie privée 🙂

Parce que ça devrait être juste normal…

Pas de traceur, pas de collecte d’information inutile, pas d’appel à 18 000 sites externes pour faire fonctionner le blog… Quand est-ce que ça a cessé d’être évident ? 🙁
Et si j’utilise des extensions pour les statistiques d’audience, elles sont open source voire libres, n’utilisent pas de services externes (les données restent sur mon serveur), et je ne stocke pas d’adresse IP. Les données sont donc anonymes.

NB: j’aurais bien utilisé Matomo (ex-Piwik), mais il n’est pas disponible pour Yunohost, et les statistiques sont beaucoup trop secondaires pour moi pour que je prenne le temps de l’installer à la main.

À noter, les adresses IP sont stockées lors de la publication d’un commentaire, et supprimées automatiquement après 2 semaines, à des fins de lutte contre le spam (je n’ai pas encore trouvé de solution pour faire autrement, les suggestions sont les bienvenues). Je ne m’amuse pas à les exploiter (pour quoi faire ?), j’ai bien d’autres choses à faire 😉

Bref, quand vous lisez votre journal personne on ne vient pas regarder par dessus votre épaule quel article vous lisez et pendant combien de temps – pourquoi ça devrait être différent sur Internet ? 🙂
Et pour ce que vous raconterez dans les commentaires… ça ne sortira pas d’Internet 😉

Et en plus ça limite le poids du site, donc ça économise de l’énergie et des ressources, les pages chargent plus vite et je n’explose pas votre forfait Internet 😉

Accessibilité et confort de lecture

Dans la mesure du possible (temps, compétences et limitations techniques, …) j’essaye de rendre mon blog accessibles à tous et à toutes.
Cela comprend des options comme la présence d’un texte alternatif ou d’une légende claire pour les images, des options de thème clair ou sombre ou de taille du texte (en pied de page). N’hésitez pas à en faire usage 🙂

Note: je suis loin d’être un spécialiste du sujet, les conseils sont les bienvenus si vous remarquez des manques 🙂

D’autres améliorations sont à venir (polices alternatives, haut contraste), quand j’aurais un peu de temps…

Écriture inclusive

Ça y est j’en vois déjà qui crissent des dents 😛

Quésako ?

Le langage épicène, la rédaction épicène, le langage neutre, l’écriture inclusive ou le langage dit « non sexiste » ou dégenré sont un ensemble de règles et de pratiques qui cherchent à éviter toute discrimination supposée par le langage ou l’écriture. Cela se fait à travers le choix des mots, la syntaxe, la grammaire ou la typographie.

Wikipédia

À quoi ça correspond en pratique ? Grosso modo à 3 choses:

  1. accorder les noms de métiers et de fonctions au genre de la personne (auteur/autrice);
  2. utiliser des termes “épicènes”, c’est à dire non genrés (ex: architecte, végane);
  3. utiliser les deux formes masculine et féminine à la suite (ex: «les garçons et les filles»), ou une contraction écrite, le plus souvent via le point milieu (ex: «des humain⋅es»);

On retrouve aussi parfois l’usage de la «règle de proximité», qui consiste à accorder en fonction du nom le plus proche (ex: «les garçons et les filles sont belles»). Parce que pourquoi faire l’inverse ? Personnellement ça me semble plus logique.
Je l’utiliserai parfois pour éviter la lourdeur visuelle que peut parfois ajouter le point 3.

NB: je n’oblige personne à utiliser adopter ces pratiques, vous êtes libres de commenter mes billets dans la forme de votre choix. Mais j’utiliserai cette écriture, libre à vous de ne pas me lire si ça ne vous plaît pas ;). Ne venez pas m’en reparler -de manière non constructive- tous les 4 matins :P.

Je ferai peut-être un article pour en parler plus longuement et expliquer pourquoi ce choix… cet à propos est déjà bien assez long 😉

Et sur ce…

Bonne lecture 🙂

(oui, j’ai un bac+18 en chutes originales)